Japon

Kimonos

mon avis: 
4

Kimono
Au bonheur des dames
Musée Guimet
Métro : Ièna

Pour la première fois hors du Japon, la maison Matsuzakaya, fondée en 1611, expose ses plus belles pièces de textiles au Musée Guimet. A travers ses kimonos exceptionnels, est porté un regard inédit sur l'évolution de la mode au Japon depuis l'époque d'Edo (1603 - 1868) jusqu'à nos jours. 

Bernard Buffet

mon avis: 
4

Rétrospective de Bernard Buffet au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris.
jusqu'au 26 février 2017

Les parisiens ne se sont pas précipités voir cette très belle rétrospective du peintre méconnu Bernard Buffet.. à tort..

Araki

mon avis: 
3

Araki
au Musée Guimet
jusqu'au 5 septembre

Figure incontournable de la photographie contemporaine, Nobuyoshi Araki est mondialement connu pour ses photographies de femme ligotées selon les règles ancestrales du Kinbaku - l'art du bondage japonais - pratique qui date du XVème siècle. Cette première rétrospective en France rassemble plus de 400 oeuvres durant cinquante années de travail du photographe japonais.

Sous les cerisiers

mon avis: 
5

Sous les cerisiers
Restaurant et Atelier
12, rue StanislasParis 6
Tel : 01 42 77 46 24
Site : www.souslescerisiers.com

Voici un petit bijou pour les amateurs de vraie gastronomie japonaise.
Le cadre est simple et design et la cuisine raffinée.

Tokyo fiancée

mon avis: 
3

Tokyo Fiancée
de Stefan Liberski
d'après le roman d'Amélie Nothomb Ni d'Eve ni d'Adam
avec Pauline Etienne, Taichi Inoue, Julie Le Breton, Alice de Lencquesaing

Au temps des geishas

mon avis: 
3

L'art de l'amour au temps des geishas : les chefs-d'oeuvre interdits de l'art japonais.
Pinacothèque de Paris
Métro : Madeleine
jusqu'au 15 février 2015.

Paris Tokyo Allo la Terre?

mon avis: 
5

Paris - Tokyo
Allo la Terre?
de Nadège Fougeras
chez Hachette 
16 euros

Vous aimez le Japon? Ce livre est pour vous !

SU

mon avis: 
4

SU

Blueberry

mon avis: 
4

Blueberry

Voici un restaurant d'inspiration japonaise comme on les aime. Un peu trendy mais pas trop..
Le décor ornementé de petites lanternes colorées est charmant et l'acceuil agréable. Le chef Luu, qui était au Benkay, un des restaurant japonais les plus chers de Paris, excusez du peu, nous propose une cuisine parfumée et inventive.

KAISEKI

mon avis: 
1

KAISEKI
 

Syndiquer le contenu
Inscrivez vous à ma Newsletter