Sombre dimanche

mon avis: 
3
Sombre dimanche

Sombre dimanche
d'Alice Zeniter
chez Albin Michel
19 euros

Comme tous les hommes de la famille Mandy, Imre habite la maison en bois au bord des rails près de la gare Nyugati à Budapest. Il grandit dans un univers de non-dits et de secrets où Staline est toujours tenu pour responsable des malheurs de la famille. Même après la chute de l'URSS qui fait entrer dans la vie d'Imre le capitalisme et les sex-shops, une ravissante allemande et une certaine idée de l'Ouest et d'un bonheur qui n'est pas pour lui.

Un livre mélancolique et poétique qui manque peut-être un peu de profondeur.
A lire un dimanche de pluie.. 

Alice zeniter a 26 ans. Elle est normalienne et a enseigné le français à l'université de Budapest. Elle a publié son premier roman à l'âge de 16 ans et un second, très remarqué chez Albin Michel en 2010, Jusque dans nos bras. Elle écrit aussi pour le théâtre.

La phrase préférée de l'auteure : Tout ce que je vois, c'est que les années ont passé et que les années passées sont des années mortes.

Sombre dimanche a reçu le Prix de la Closerie des Lilas 2013. 

Le titre de l'ouvrage est inspiré d'une chanson populaire hongroise dont la légende dit qu'elle fut longtemps interdite parce qu'elle provoquait une vague de suicides..

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Inscrivez vous à ma Newsletter