A triple tour

mon avis: 
4
A triple tour

A Triple Tour
Collection Pinault

Formidable idée que d'exposer des artistes de renom dans le cadre magnifiquement tragique de la Conciergerie. 

La première partie est consacrée aux crises et à l'enfermement. Les grilles de Michelangelo Pistoletto sont tout à fait dans le thème. Et les visages à la bouche bandée du vidéaste Bill Viola rendent muet d'admiration pour l'un des plus grands artistes contemporains de notre temps. Les visages voilés, presque caricaturaux de Raphaelle Rical donnent envie de connaîtrent leur histoire..

Dans la deuxième partie, les artistes se concentrent sur l'individu et l'enfermement, toujours. Les petits vieux en chaises roulantes de Sun Yuan et Pen Yu sont saisissants de vérité. Damien Hirst a installé sa pharmacopée et Chen Zen ses objets mortuaires liant les deux cultures chinoise et française.
La sculpture d'Alina Szapocznikow, artiste morte en 1973 qui grandit pendant la seconde guerre mondiale entre les ghettos nazis et les camps de concentration. Et la vidéo saisissante de l'enfant et sa peur par Maria Marshall..

Il est rare de voir une exposition de cette qualité. Les vingt-trois artistes sélectionnés présentent chacun une oeuvre qui reflète leur talent.

La Conciergerie
2, boulevard du Palais
Métro : Cité

A voir de toute urgence avant le 6 janvier 2014.

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Inscrivez vous à ma Newsletter