Taryn Simon

mon avis: 
3
Taryn Simon

Taryn Simon
Vues arrière, nébuleuse stellaire et le bureau de la propagande extérieure
Jeu de Paume
1, place de la Concorde
Paris 8
Métro : Concorde
site : wwwjeuddepaume.org
jusqu'au 14 mai 2015

Comme son titre l'indique, les oeuvres de Taryn Simon sont difficiles à descripter sans l'aide d'un médiateur. 
Née en 1975 à New York, Taryn Simon travaille sur des projets conceptuels mêlant photographie, texte et graphisme. Elle a investit le MoMA à New York en 2012 et Tate Modern de Londres en 2014. Depuis plus de dix ans, elle s'intéresse à la politique, les sciences, la génétique, la sécurité, l'éthique, la généalogie, la justice.. Ses travaux proches des documentaires interrogent la puissance et la nature du secret et la précarité des mécanismes de survie.
Sa série de photographies sur les Innocents est terriblement réaliste (2012). La série Contraband (2010) dresse l'inventaire des articles saisis par les douaniers américains à l'aéroport John F. Kennedy. Plantes, objets divers, drogues sont protographiés de façon méthodique. Impressive diraient les américains.

A voir avec un guide..

L'exposition sur la photographe avant-garde Florence Henri (New York 1893 - 1982 Compiègne) est plus classique et moins intéressante. Elle est constituée d'autoportraits, de compositions abstraites, de portraits d'artistes, de nus, de photomontages ou photocollages pris à Rome, Paris ou en Bretagne entre 1927 et 1940. Elle fut surtout professeur de Lisette Model.

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Inscrivez vous à ma Newsletter